Les tarifs ne sont pas conventionnés et, à ce jour, il n'existe pas de prise en charge par la sécurité sociale.

Certaines mutuelles, la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées), le Conseil Départemental et certaines caisses de retraite peuvent aider à financer les séances (une demande préalable est nécessaire).

Ci-dessous, lien vers la fiche tarifaire (à compter du 01/02/18) :